Les enfants âgés de 0 à 21 ans en situation de handicap peuvent recevoir un supplément aux allocations familiales.

C'est ce qu'on appelle les allocations familiales majorées.

 

Pour recevoir ce supplément : 

  • un membre du ménage doit travailler et recevoir un salaire
  • l’enfant doit recevoir des allocations familiales
  • l’enfant doit avoir moins de 21 ans
  • le handicap doit répondre à des conditions.

 

Pour demander ce supplément, les parents doivent contacter leur caisse d’allocations familiales

qui transmettra leur demande à la Direction Générale Personnes Handicapées (DGPH).

 

Pour évaluer le handicap de l’enfant, le médecin de la DGPH se base sur :

  • les conséquences physiques et mentales du handicap
  • les conséquences pour la participation de l’enfant à la vie quotidienne
  • les conséquences pour la famille (le temps qu'elle prend pour s'occuper de son enfant).

Le médecin donne chaque fois des points.

Il faut au moins 6 points en tout pour recevoir le supplément

(ou 4 points pour les seules conséquences physiques et mentales du handicap).

Les parents reçoivent une lettre pour les informer.

 

C'est la caisse d’allocations familiales qui fait le paiement.

 

Les parents au chômage ont également droit à ce supplément.

Dans ce cas, il faut le demander à la caisse d'allocations du dernier employeur ou à l’O.N.A.F.T.S

(Office National des Allocations Familiales pour Travailleurs Salariés).