Interprétariat en langue des signes, translittération et vélotypie

Il existe un seul Service d'appui à la communication et à l'interprétation pour les personnes sourdes (SACIPS) agréé à Bruxelles : Info-Sourds de Bruxelles. Ses missions sont les suivantes :

  • inscrire les personnes sourdes ou malentendantes qui demandent des prestations ;
  • gérer les demandes d’interprétation émanant des personnes sourdes et fixer les modalités d'octroi ;
  • informer les personnes sourdes de ses modalités d'octroi ;
  • octroyer les prestations horaires d’interprétariat en gérant les rendez-vous ;
  • rembourser leurs prestations aux prestataires indépendants ;
  • établir une liste d’interprètes en langue des signes, de translittérateurs et de vélotypistes ;
  • organiser la reconnaissance des prestataires, leur évaluation et leur formation;
  • participer au Relais-Signes organisé avec le Service d'interprétation pour sourds de Wallonie.

Coordonnées de contact du SACIPS

Info-Sourds de Bruxelles ASBL

Avenue Brugmann, 76

1190 Bruxelles

 

Téléphone : 02 644 68 84 - 0498 43 43 34

Fax : 02 644 68 91

Mail : sisb@infosourds.be

 

Comment faire pour bénéficier d'une prestation d'interprète?

Pour bénéficier des interventions du Service d'appui à la communication et à l'interprétation pour les personnes sourdes (SACIPS), la personne handicapée dispose d'un délai de 9 mois pour introduire (si ce n'était pas encore fait) une demande d'admission (obligatoire) au Service PHARE. Pendant ces 9 mois, elle peut déjà bénéficier de l'intervention du service.

 

En revanche, elle ne doit pas introduire de demande d'intervention auprès du Service PHARE. Elle s'adresse directement au service d’appui à la communication et à l’interprétation pour personnes sourdes (SACIPS), qui est chargé de l’organisation des prestations. Celui-ci fixe donc librement des limites ou des priorités, en fonction des demandes et, bien entendu, sur base du projet de service et de son règlement d’ordre intérieur.

 

Avant toute prestation, le SACIPS remet à la personne sourde ou malentendante le projet de service et le règlement d'ordre intérieur, de telle manière que ces éventuelles restrictions soient bien connues du bénéficiaire.

 

Combien cela coûte-t-il?

La personne qui a bénéficié d'une ou plusieurs prestations pendant un trimestre civil au moins (y compris le Relais-Signes) verse au SACIPS une contribution financière comprise entre 1,00€ et 10,00€.

 

La valeur de la prestation est en réalité largement supérieure. Elle s'élève à :

  • 59,00€ par heure de prestation pour les détenteurs d’un titre de master en traduction-interprétation en langue des signes belge francophone (LSFB), sans tenir compte du temps de déplacement ;
  • 52,00€ par heure de prestation pour les autres prestataires, sans tenir compte du temps de déplacement ;
  • éventuellement majorés d’un forfait de 6,00€ ou de 13,00€ par déplacement, selon que la prestation a lieu respectivement dans ou en dehors de la Région de Bruxelles-Capitale.

 

Qui peut être interprète ou translittérateur?

Pour être interprète, il faut avoir suivi l'une des formations suivantes :

  • avant le 15/09/2014 :
    • CCI réussi (catégories oui et oui-mais) ;
    • Bac belge « interprétation LSFB » de promotion sociale ;
    • Les personnes déjà reprises sur les listes des interprètes en LSFB (chez Info-Sourds de Bruxelles ou Info-Sourds de Wallonie).
  • À partir de septembre 2014, un master en interprétation en LSFB a été créé. Du coup, à partir de cette date, l’interprète doit être en possession de l’un des titres suivants :
    • Ce master en interprétation en LSFB ;
    • Un certificat en interprétation de conférence LSFB ;
    • Un master étranger, accompagné d’une attestation de compétence de ses langues de travail dont la LSFB (en lien avec les instances académiques) ;
    • Un certificat en interprétation juridique de Mons, uniquement pour les interprètes LSFB/langue de signes internationaux de 2018.

Pour être reconnu translittérateur, il faut :

  • Disposer du diplôme de Mons en moyens visuels de communication (cette formation n’existe plus à ce jour) ;
  • Avoir réussi l’évaluation organisée par le SACIPS Info-Sourds de Bruxelles en 2014 ;
  • Disposer d’un diplôme reconnu en France ;
  • Avoir suivi une formation ou disposer d’une certification validée par une haute école ou université (ces formations sont à venir).

 

Le Relais-Signes (Centre relais de visiophonie)

Depuis janvier 2015, les personnes sourdes peuvent disposer d’un service d’interprétation à distance (LSFB/français), proposé par le SACIPS et le Service d’Interprétation des Sourds de Wallonie (SISW). Le Centre permet à des personnes sourdes de joindre rapidement ou de dialoguer brièvement avec des personnes entendantes via le téléphone ou par le biais d’une interprétation à distance.

 

Pour en savoir plus, suivez le lien : www.relais-signes.be