Centre d'hébergement pour adultes : "Le Bois de Sapins"

Localisation :

 

✉ Chaussée de Louvain 27

   1210 Bruxelles

 

Contactez Madame Anne Roberfroid (Directrice)

 ☏ 02 217 14 44


@ boisdessapins@laclairiere.be

Site : www.laclairiere.be 

 


  • Ouvert tous les jours ouvrables 24 heures sur 24;
  • Pas de fermeture annuelle;
  • Transports en commun à proximité : bus 29, 63, 65, 66 arrêt "Madou", ou avec le métro, arrêt "Madou";
  • Possibilité également de transport en minibus.


Type de population accueillie :

  • Personnes à partir de 18 ans
  • Le centre est agréé pour 15 personnes
  • Le centre est mixte
  • Le centre offre des chambres individuelles


Type de déficience :

  • Personnes atteintes d'un handicap mental modéré à sévère


Critères d'inscription :

  • Avoir un niveau de motricité suffisant pour pouvoir se déplacer seul dans le bâtiment
  • Avoir acquis des aptitudes de base en ce qui concerne son hygiène
  • Pouvoir participer à aux tâches communautaires
  • Avoir un niveau de compréhension lui permettant d’intégrer une consigne

 

Procédure d'admission :

  • Après la période d’essai (3 mois maximum), une évaluation est établie. Si elle est positive, elle débouche sur la signature d’une convention personnalisée individuelle.


Modalités et critères d'exclusion :

  • Tout comportement ne correspondant pas aux critères d’admission et/ou au projet pédagogique et/ou au règlement d’ordre intérieur induit une exclusion immédiate si la gravité des faits met en danger la personne elle-même ou autrui.


Modalités de réorientation :

  • L’assistant(e) social(e) se met à la disposition de la famille durant les six mois suivant le constat des nouveaux besoins de la personne. La prolongation de ce délai est négociable avec la direction.


Modalités d'évaluation et de suivi du projet individuel :

  • Évaluations et établissement d’un nouveau projet individuel tous les 2 ans.

 

Par qui est assuré ce suivi ? :


Au niveau social :


  • L’assistant social

 

Au niveau thérapeutique :


  • Aide de médecins et thérapeutes extérieurs à l’institution

 

Au niveau éducatif :


  • Un éducateur de référence par résident
  • L’ensemble de l’équipe éducative

 

Régime alimentaire aménagé :

  • Pas actuellement (aucune demande)


Projets institutionnels :

 

Objectifs généraux :

 

  • Aider la personne déficiente mentale à développer la maîtrise de ses propres choix, à être actrice de sa vie;
  • Favoriser la prise de responsabilités et l’autonomie;
  • Aider au développement de son réseau de relations humaines.

 

Option philosophique :

 

  • Pluraliste : Oui
  • Confessionnel : Non

 

Références théoriques :

 

  • Psychanalytique
  • Systémique
  • Comportementaliste

 

Moyens mis en oeuvre (activités) dans le projet collectif :

  • En soirée et journée de WE présence de deux éducateurs.
  • Une permanence éducative est assurée par un éducateur en journée semaine et la nuit.


 

Moyens mis en oeuvre (activités) dans le projet individuel :

  • Chaque résident est pris en charge par un éducateur de référence qui coordonne le suivi du projet personnalisé.
  • Personnel :
    • Assistant social
    • Éducateurs
    • Dentiste
    • Psychologue
    • Kinésithérapeute
    • Logopède
    • Médecin généraliste, médecins spécialistes (cardiologue, ORL, Neurologue,...)


Partenariats/Collaborations :

  • Centre de jour « Les Platanes »
  • Le Silex
  • Le Gué
  • Vacances Aventure
  • SPAS

 

Spécificités du centre :

  • Situation centrale dans un quartier commerçant;
  • Les résidents suffisamment autonomes peuvent, après apprentissage, se rendre seuls chez le médecin, le dentiste, la pédicure, ... à l'extérieur;
  • Le centre organise tous les ans un barbecue avec les parents.

 

Concertation/Collaboration avec la famille/personnes responsables de la personne handicapée :

  • L’éducateur de référence et l’assistant social ont des contacts privilégiés avec la famille;
  • Organisation de réunion de parents régulièrement;
  • Organisation annuelle d’un repas avec l’ensemble des familles des résidents.

 

Place du projet de vie psychoaffectif :

  • Lorsqu'un(e) résident(e) souhaite avoir une vie sexuelle, un programme individuel de prévention et d'accompagnement est établi par l'équipe éducative en collaboration avec les médecins du centre et un centre de planning familial.