Centre de jour pour enfants non scolarisés "Grandir"

Localisation :

 

✉ Rue de la Limite, 116

    1210   Bruxelles

 

Madame Anne Desmedt (directrice);

Madame Hody Fabienne (responsable clinique - admissions). 

✉ 02 218 55 80

@ anais.grandir@skynet.be 


  • Ouvert tous les jours ouvrables de 08h00 à 17h00;
  • Pas de fermeture annuelle;
  • Transports en commun à proximité avec les bus 29, 63, 65 ou 66 arrêt place Madou, ou avec les trams 92 et 93 arrêt Botanique ou enfin, en métro station Madou ou Botanique;
  • Possibilité également de transport en minibus.

 

Type de population accueillie :

  • Enfants âgés de 3 à 12 ans;
  • Agréé pour 18 personnes;
  • Centre mixte.


Type de déficience :

  • Troubles envahissants du développement (TED);
  • Troubles psychotiques;
  • Troubles autistiques.


Critères d'inscription :

  • Répondre aux critères de population accueillie et aux conditions administratives.


Modalités :

  • Demande d’admission pour téléphone, courrier, fax ou courriel
  • Premiers entretiens : rencontre avec l'enfant, accueil de la demande des parents, anamnèse succincte et un recueil d'informations.  Présentation du projet institutionnel;
  • Période d'observation de deux semaines;
  • Discussion en équipe sur la période d'observation, évaluation de la pertinence de l'orientation et première élaboration d'un projet individuel;
  • Si accord entre les parents, l'enfant et l'institution : admission.

 

Critères de réorientation :


  • Lorsque l'enfant a suffisamment progressé pour pouvoir intégrer le circuit scolaire;
  • Lorsque la limite d'âge est atteinte;
  • Lorsque l'infrastructure et la spécificité de l'institution ne permettent, plus d'offrir à l'enfant une prise en charge adaptée à ses besoins;
 

Modalités de réorientation :


  • Après décision motivée par les différentes parties concernées, l'assistante sociale prendra des contacts avec des institutions susceptibles de pouvoir accueillir l’enfant, dans le respect du choix de la famille, du médecin et/ou des divers intervenants qui suivent l'enfant.

 

Modalités d'évaluation et de suivi du projet individuel :

  • Le projet individuel s'appuie sur les éléments recueillis lors des premiers entretiens et pendant la période d'observation.  La réunion clinique hebdomadaire évalue la pertinence de l'orientation donnée au travail.


Par qui est assuré ce suivi ?

Au niveau social :


  • Par une assistante sociale;

 

Au niveau clinique :


  • Par une équipe d'intervenants (de formations diverses telles que des psychologues, des assistants en psychologie, des éducateurs, des enseignants, des psychomotriciens, des logopèdes, etc...) assumant le travail d'encadrement et d'accompagnement des enfants;
  • Par un intervenant référent qui est désigné pour chaque enfant.  Celui-ci est particulièrement attentif au suivi du travail de l'enfant en question et participe aux entretiens avec la famille;
  • Par la psychologue responsable clinique qui anime les réunions cliniques.  Elle soutient l'orientation clinique du travail au cas par cas;
  • Par le médecin psychiatre qui participe à l'élaboration du projet thérapeutique et à la réunion clinique.


Régime alimentaire aménagé :

  • Oui. 


Projets institutionnels :


Objectifs généraux :


  • Le centre Grandir est agréé pour accueillir des enfants qui ne trouvent pas de place qui leur convienne à l'école en raison de leurs difficultés relationnelles et de comportement.  Grandir se veut dès lors un lieu différent où leur modalité particulière d'entrer en relations et d'apprendre pourra trouver un soutien plus adapté dans un travail individualisé.  A l'horizon de cette prise en charge, une réorientation vers l'enseignement est possible ou le relais vers d'autres institutions.

 

Option philosophique :


  • pluraliste : oui;
  • confessionnel : non;
  • références théoriques : psychanalytique, pédagogique et systémique.


Moyens mis en oeuvre (activités) dans le projet collectif :


  • Des activités régulières rythment la journée et marquent les différents jours de la semaine.  Elles sont adaptées à chaque enfant selon un programme individuel en fonction de  son âge, de ses intérêts, de ses capacités et de son travail spontané;
  • Les différents ateliers se déploient selons trois axes essentiels : le travail corporel (psychomotricité, activités sportives, ludiques, etc...), le travail avec des objets concrets (matières, activités artistiques, constructions, etc...) et l'élaboration de savoirs (langage, travail préscolaire, savoir-faire, ordinateur, etc..);
  • Une classe de "l'Ecole Escale", assurée par un enseignant expérimenté, est ouverte en nos locaux.  Elle permet aux enfants d'acquérir des compétences et de se préparer, le cas échéant, à une entrée dans une école extérieure;
  • Des rencontres avec les familles sont organisées régulièrement afin d'échanger à propos des progrès et des difficultés de l'enfant, d'évaluer la pertinence du travail proposé et d'envisager d'éventuels aménagements...


Partenariats et collaborations :

  • Les centres d'orientation;
  • Les plannings familiaux;
  • Les PMS;
  • Les services pédiatriques et pédopsychiatriques des hôpitaux;
  • Les centres de références de l'autisme;
  • Les médecins;
  • La Famille;
  • Les centres de santé mentale;
  • Les centres de guidance;
  • Les centres d'hébergement et de jour dépendant de la Cocof et de l'Awiph;
  • Les services sociaux;
  • Les écoles d'enseignement spécial.


Concertation, collaboration avec la famille et personnes responsables de l'enfant :


  • Des rencontres avec les parents sont prévues à la demande de l’institution et/ou des parents ;
  • 2 demi-journées portes ouvertes sont organisées chaque année;
  • Communication régulière via le "cahier de communication" de l'enfant;
  • Entretiens avec les membres de l'équipe à la demande des parents.


Place du projet de vie psychoaffectif

Non communiqué.